Restauration de la charpente couverture et enduits extérieurs du Colombier de Givry à Laize

Restauration de la charpente couverture et enduits extérieurs
du Colombier 

Description du projet 

MAÇONNERIE:
– Reprise des pierres constituant le linteau et les jambages de la fenêtre d’envol
– Dépose avec soin des laves existantes
– Reprise de l’arrase du fût et scellement des pierres de contre laves avant pose de la charpente
– Reprise du linteau de porte en pierre et remplacement de 2 éléments de jambage
– Piquage des enduits extérieurs existants
– Réalisation d’un enduit à la chaux dit à « pierres vues »

CHARPENTE :
– Fabrication et pose d’une charpente en « douglas » compris entraits, poinçon, pannes, chevronnage, voligeage (voir plan et coupe)

COUVERTURE
– Réalisation des 3 premiers rangs de couverture en laves
– Couverture en tuiles plates gironnées type « monuments historiques »
– Pose d’un épi de faîtage en cuivre ou terre cuite

MENUISERIE:
– pose d’une porte d’entrée en chêne

Le projet de restauration du bâtiment 

L’ancien colombier de Givry est situé dans le Pré du Maine, ancienne dénommé Pré du Colombier, tout près du site du château de Givry, aujourd’hui transformé en exploitation agricole et club hippique. Ce bâtiment de plan circulaire est de type colombier à pied, ayant des loges à pigeons de bas en haut. L’examen de son architecture peut le faire remonter au XVe ou XVIIe siècle. Ce colombier figure au 1ercadastre. Le colombier de Givry n’a plus de toiture, manifestement depuis les émeutes paysannes de juillet 1789 dénommées « Grande peur en Mâconnais » qui ont embrasé la région du 27 au 31 juillet 1789. La première figuration du colombier, datée de 1780 environ, se trouve sur la plan n°10 du Terrier de Givry.

Localisation géographique : Laizé  (71870)

Conception :  Le projet de restauration de la charpente couverture et des enduits extérieurs du Colombier de Givry à Laize a été réalisé et est porté par notre association en accord avec la municipalité qui, en qualité de maître d’ouvrage, a sollicité le département et les services de l’État pour son subventionnement. Par ailleurs, un appel à mécénat populaire sous la forme d’une souscription tripartite a été signée par la Commune et l’association auprès de la Fondation du Patrimoine.
Le bâtiment est aujourd’hui constitué d’un fût en pierres de 7.04m de diamètre extérieur et 5.04m de diamètre intérieur. La rangée de pierres de contre-lave est toujours en place et sera restaurée. L’intérieur fera l’objet d’un chantier de bénévoles de l’association.

Réalisation : La charpente sera réalisée en « Douglas » issu de forêts françaises et la couverture réalisée en tuiles plates gironnées. À la demande de l’Architecte des Bâtiments de France, les 2 ou 3 premiers rangs au niveau du coyau seront exécutés en « Lauses en Bourgone ». Un épi de cuivre sera scellé au fait de la toiture. Les enduits extérieurs du fût seront réalisés au mortier de chaux composé de sable local. Une reprise de la maçonnerie en pierre de la fenêtre d’envoi et de la porte d’entrée est également prévue.
Les travaux de reprise de l’arase et de charpente couverture sont programmés d’octobre 2020 à juin 2021.

Exploitation : Ce colombier est destiné à accueillir des expositions temporaires liées au patrimoine architectural et immatériel  à l’artisanat et à la mise en valeur des métiers du bâtiment. Il pourra être, parallèlement, un support pour les projets pédagogiques du groupe scolaire. L’aménagement futur de ses abords en parc de loisirs et de découverte (projet municipal)

Maintenance du bâtiment : Le bâtiment étant propriété communale, l’entretien du clos et du couvert sera assuré par la municipalité. L’aménagement, la mise en valeur de l’intérieur et la gestion de l’immeuble sont confiés à notre association.

 Durée des travaux : 24 mois en 2 tranches

► Coût total du programme  TTC : 60 747,16 €