Restauration du Manoir historique de Coëtcandec

Restauration du Manoir historique de Coëtcandec 

Description du projet 

Restauration d’un ouvrage construit au XVI ème siècle, ruiné depuis la seconde moitié du XX ème siècle pour lequel une association qui a bénéficié d’un bail emphytéotique s’est investie dans un projet de reconstruction aux fins de constituer un lieu accessible à des manifestations culturelles ouvertes au public à l’occasion de plusieurs évènements annuels. Ce projet s’inscrit en outre dans la perspective de développement touristique global de la Bretagne intérieure.

Depuis 5 ans les bénévoles de l’association ont préparé par débroussaillant, dégagement et déblaiement l’accessibilité aux travaux d’entreprise dorénavant en phase de faisabilité.
Les premiers travaux visent à la stabilisation des maçonneries et à la restitution de la tour d’escalier, celle-ci comportant une nouvelle charpente, les supports de couverture ainsi que les menuiseries des ouvertures traditionnellement en bois. Cette première entreprise de travaux a déjà précédée de l’étude architecturale, du permis de construire dorénavant délivrée, de la consultation d’entreprises locales et du choix des candidatures des professionnels maintenant retenu.
Ce projet pour lequel la motivation des bénévoles de l’association a été remarquée, a déjà retenu l’attention des acteurs institutionnels préoccupés par la sauvegarde du patrimoine breton. Le financement par l’agglomération vannetaise est d’ores et déjà acquis, 3 autres concours sont en cours d’instruction.

Le projet de restauration du bâtiment 

Manoir construit au XVIe siècle, Coëtcandec est entouré de 3Ha d’emprise verdure. De nombreux blasons et ornements sculptés donnent à ce lieu une importance particulière. La partie centrale présente les portes et fenêtres ornées d’accolades couronnées de fleurons, l’élégance des lignes égale la richesses de l’ornementation. Côté Est dans la tour polygonale surmontée d’un pigeonnier, un superbe escalier aux proportions harmonieuses. A noter à l’Est à la présence d’une loggia, rate en Bretagne. En 1947 le château est encore ouvert, il est tombé en ruine à la suite du démontage en 1960 des deux exceptionnelles cheminées armoriées et polychrome transférées et réinstallées au château des Rohan à Pontivy.

Localisation géographique : Locmaria- Grandchamp (56390)

Conception : Avec l’appui de l’architecte des Bâtiments de France, l’architecte du projet Monsieur Alain FOREST architecture du patrimoine établi 211 boulevard August Peneau 44300 Nantes, a présenté un document ayant vocation à reconstruire à l’identique la conception du XVIème siècle, avec dans un premier temps, la tour d’escalier et donc sa charpente et ses menuiseries.
Selon la conjoncture des années futures sont espérées les tranches de travaux qui permettraient la reconstruction intégrale du manoir ainsi que l’évoque le dessin de l’architecture du patrimoine.

Réalisation : La  phase de consultation d’entreprises a permis de  retenir  pour devis sa proximité, ses compétences et son coût, les Ateliers JEHANNO pour les lots charpente et menuiseries décrits dans le devis. En conformité avec l’historique de construction de la charpente originelle, l’étude sur des bois reliques en dendrochronologie révèle le choix du chêne repris dans le projet. Les Atelier JEHANNO disposent d’ores et déjà des bois aux fins de séchage extérieur, ils sont issus de la scierie DESAIZE à Parthenaye de Bretagne, adhérente au système PEFC de gestion durable. L’entreprise atteste de l’origine de production en bois français issus de forêts françaises.

Exploitation : La reconstitution du manoir de Coëtcandec selon plusieurs phases de travaux dont la première est essentielle pour garantir la pérennité du projet, ne peut être une fin en soi si son exploitation n’est pas réfléchie. D’ores et déjà la volonté de l’association d’inscrire le manoir dans la perspective de développement d’un tourisme plus éloigné des infrastructures côtières, guide le choix de son devenir selon des animations, des expositions, des interventions à caractère culture (Ex. Journée des peintres). Depuis 3 ans, à l’occasion du Printemps de Coëtcandec entre autre, cette vocation s’affirme.

Maintenance du bâtiment : L’association « Les Amis de Coëtcandec » forte de 228 adhérents dont 32 bénévoles actifs en terme de présence sur les chantiers et volontaires lors des manifestations, se chargent de l’entretien permanent du domaine.
Actuellement le bail emphytéotique attribué par les propriétaires à l’association concernant le manoir ainsi que les 3ha de terrain inscrits qui l’entourent, fortifie l’implication des membres de l’association qui d’ores et déjà organisent le Printemps de Coëtcandec (journée théâtrale et musicale), les visites guidées estivales ainsi que les journées européennes du Patrimoine en Septembre.
Ces manifestations contribuent, sauf lors des journées européennes laissées gracieuses, aux recettes de l’association et permettent d’aider à l’entretien du site. Avec la réalisation de la première tranche de travaux apportant stabilisation des matériaux et reconstruction de la tour, charpente et menuiseries inclues, le nouvel état permettra les interventions d’entretien à l’intérieur du manoir ainsi que la maintenance.

 Durée des travaux : 8 à 10 mois

► Coût total du programme  TTC : 310.000 €