Restauration domaine de Combebiac – Lafrancaise – 2021

RESTAURATION D’UN DOMAINE RURAL AGRICOLE
LE DOMAINE DE COMBEBIAC
LAFRANÇAISE (82)

Domaine-de-combebiac1
Domaine-de-combebiac4

Description du projet

La restauration d’un domaine rural agricole, LE DOMAINE DE COMBEBIAC, doté d’une architecture atypique pour la région Occitanie, dans le but d’en faire un lieux de rencontres autour d’activités artistiques.
Le lieux hébergera à compter du 1 er Octobre 2021, l’atelier de sculpture de Valérie Marty, sculpteur professionnel.
Un espace sera dédié à l’hébergement des visiteurs souhaitant une immersion dans un atelier d’artiste, au sein d’un bâtiment au vécu mis en lumière dans des salles dédiées (passé agricole, élevage, fabrication de beurre, etc…)
Les boulins sont, en grande partie, bien conservés.La conception est réalisée par nous même, les travaux sont réalisés pour partie par des entreprises extérieures, et en auto construction pour l’autre partie. La réhabilitation du domaine a débuté au mois d’août par des opérations de nettoyage/assainissement des planchers, des éléments de charpente, des soubassements de murs. Le projet consiste à sauvegarder le bâti, qui subit depuis toujours de atteintes dues à l’absence de réseau de récupération des eaux, assurer la pérennité de la structure maçonnée et de la charpente. La sauvegarde de ce patrimoine est vouée à l’ouverture d’un lieu culturel abritant un atelier d’artiste (Valérie Marty sculpteur), des possibilités d’hébergement pour les visiteurs ou clients de l’atelier, des salles d’exposition etc … ) Un espace sera dédié au vécu historique du bâtiment, zone d’exposition de matériel artisanal et agricole utilisé dans le bâtiment, métiers d’autrefois, parcours du propriétaire ayant construit le bâtiment (Ferdinand Bordaries, maire de Lafrancaise entre 1896 et 1942). Les travaux de mise en conformité du réseau d’assainissement, et la récupération des eaux de pluies sont aujourd’hui réalisés.

Localisation géographique : Lafrançaise (82130)

Etat actuel :

Le bâtiment a été édifié entre 1850 et 1900 (date précise en cours de recherche). Ce patrimoine rural agricole a été érigé de manière atypique et réfléchie (tous les corps de bâtiments sont contigüs et intégrés dans une architecture unique en occitanie).
La surface couverte au sol est de 800m2 pour un total de 1250 m2 de planchers.
Les toitures ne sont pas équipées de système de canalisation des eaux (versement en pied de façades depuis l’origine).
Les murs sont construits en terre crue, consolidés tous les 5 rangs par une ligne de foraine cuite, les soubassements sont en béton de gravier de rivière.
Les charpentes sont dans des bois locaux (peuplier, chatainiers notamment), portées de fermes entre 10 et llm. Hauteur au faîtage : 11,50m.
Le batîment est répertorié au patrimoine rural agricole d’occitanie, sans toutefois être classé.
Il s’agit d’un domaine comprenant tous les bâtiments dédiés à l’exploitation agricole (granges, stock céréales, étables, box à chevaux, porcherie etc…)
Les structures maçonnées nécessitent un assainissement contre l’humidité (assécher les pieds de murs) Certains éléments de charpente doivent être consolidé, les couvertures de différents type (tuiles plates, romane) doivent être suivies. Les 4 pigeonniers sont en partie à revoir au niveau des éléments de charpente.

Réalisation :

La conception est réalisée par nous même, la réalisation est réalisé pour partie par des entreprises extérieures, et en autoconstruction pour l’autre partie;
La réhabilitation du domaine a débuté au mois d’août par des opérations de nettoyage/assainissement des planchers, des éléments de charpente, des soubassements de murs.
Le projet consiste à sauvegarder le bâti, qui subit depuis toujours de atteintes dûes à l’absence de réseau de récupération des eaux, assurer la pérenité de la structure maçonnée et de la charpente.
La sauvegarde de ce patrimoine est vouée à l’ouverture d’un lieu culturel abritant un atelier d’artiste (Valérie Marty sculpteur), des possibilités d’hébergement pour les visiteurs ou clients de l’atelier, des salles d’exposition etc…)
Un espace sera dédié au vécu historique du bâtiment, zone d’exposition de matériel artisanal et agricole utiisé dans le bâtiment, métiers d’autrefois, parcours du propriétaire ayant construit les bâtiment (Ferdinand Bordaries, maire de Lafrancaise entre 1896 et 1942).
Les travaux de mise en conformité du réseau d’assainissement, et la récupération des eaux de pluies sont aujourd’hui réalisés.
Les travaux à venir sur le dernier trimestre 2021 concernent la mise hors d’air des bâtiments (pose de menuiseries), la rénovation du réseau de chauffage (suppression chaudière fioul) pour une énergie propre. Par la suite (suivant les budgets alloués) des travaux de consolidation de charpente et de mise en oeuvre de panneaux isolants sont envisagés. Les travaux sont financés sur fonds propres pour l’instant .. Le budget au démarrage est de 100 000E, toutes les aides seront les bienvenues. A ce stade ont été engagés les travaux d’assainissement et réseaux enterrés pour 3S000E, les travaux de zinguerie pour lO000E et un prévisionnel de 50000€ est affecté aux travaux de mise hors d’air
(menuiseries). Les travaux d’aménagement de l’atelier d’artiste sont pris en charge par l’activité artistique.

Origines géographiques et essences de bois qui seront utilisées :

Les bois déjà en place sont issus des foêts locales (Quercy vert), les bois utilisés seront également d’essences locales (peuplier, chatainier, chêne)
Les bardages verticaux sont assez remarquables, de même que les planchers existant.

Les retombées attendues :

Aide à la création d’un emploi en contrat d’apprentissage (démarrage le 1er Octobre 2021)
Aide au développement de l’activité culturelle sur le territoire de la communauté de communes avec l’apport d’un nouveau centre d’intérêt.
La mise en valeur du patrimoine rural agricole d’occitanie, sauvegarde du bâti, découverte des métiers d’art sont le moteur de ce projet d’envergure.
Mise en place d’un canal de communication par l’intermédiaire des réseaux sociaux (compte instagram dédié déjà crée et alimenté).

Enjeux de développement durable :
– Stopper les émissions de CO2 ( revoir le mode dechauffage)
– Stopper les émissions d’eau vannes et usées dans le sous sol (installation d’un réseau d’assainissement autonome conforme)

Durée des travaux : 36 mois

Coût total du programme TTC : 400 000 €

Notez ce projet :

Rating: 2.25/5. From 4 votes.
Please wait...
Domaine-de-combebiac2
Domaine-de-combebiac3