Grange d’alpage – Entremont-le-vieux (73)

Restauration de toiture d’une grange d’alpage

Entremont-le-vieux (73)

Entremont-le-vieux_wb
Façade sud
Façade sud
Façade nord
Façade nord

Description du projet

La grange du Boucherin, qui trouve ses origines au tout début du 19ème siècle, et peut-être même dans la deuxième moitié du 18ème siècle si l’on se réfère au style de certain linteaux (en arc segmentaire délardés) a été conservée dans son style d’origine par la même famille depuis sa construction. En effet le terrain appartenait déjà à un Perret en 1730, comme indiqué dans la Mappe Sarde (document cadastral de cette époque en Savoie.

Entretenue de bon sens par les différentes générations, elle a subi très peu de modifications, la principale étant le matériau de couverture : la tôle ondulée a remplacé le chaume dans la période après-guerre.

Localisation géographique : Entremont-le-vieux (73670)

 

Etat actuel :

Aujourd’hui la charpente a été fragilisée par des entrées d’eau, qui menacent également les murs. Il devient urgent de procéder à une restauration complète de la toiture pour assurer l’étanchéité de ce bâtiment traditionnel des prairies d’alpage de Chartreuse, autrefois fort nombreux et de nos jours en voie de disparition faute d’entretien.

 

Réalisation :

  • Montage, démontage d’un échafaudage tubulaire y compris toutes les protections (façades, pignons extérieurs et intérieurs)
  • Dépose des bardages, de la couverture en tôle ondulée, du support de couverture avec soin pour réemploi si nécessaire Nettoyage et brossage de la charpente et reprise à simple enture pour chevrons ainsi que sur entraits et pieds arbalétriers putréfiés y compris greffes et toute sujétion de mise en œuvre
  • Mur en ossature bois monté dans la ferme pignon et réemploi des anciens bardages
  • Platelage en sapin de Chartreuse et Etrésillons en sapin vieillis entaillés dans les chevrons existants
  • Isolation de toiture y compris frein vapeur, double chevronnage et isolant en laine de bois
  • Couverture en tôle galvanisée et patinée à l’acide
  • Faitage membroné en zinc
  • Abergement de cheminée en zinc y compris solin au mortier de chaux
  • Bavette d’égout en zinc
  • Isolation des pignons en laine de bois
  • Cheminée en briques rouges en sortie de toit y compris chapeau ciment coulé, glacis hauteur environ 4m
  • Cheneau en zinc posé sur pied de chèvre y compris fond et naissance

 

Origines géographiques et essences de bois qui seront utilisées :

Sapin et épicéa, origine Chartreuse {Isère/ Savoie) – Bois de Chartreuse AOC (certificat de garanti sciage AOC fourni par la scierie ou le charpentier)

 

Les retombées attendues :

Le projet privilégie l’intervention d’artisan locaux utilisant du bois labellisé AOC Bois de Chartreuse ; il s’agit donc d’un choix encourageant l’économie locale et l’emploi de matériaux locaux renouvelables. Cette restauration doit pouvoir valoriser le savoir-faire des artisans d’art et les qualités des bois de Chartreuse, tout en préservant un patrimoine rural modeste mais emblématique des montagnes du cœur de la Chartreuse. Il s’agit de pouvoir le sauvegarder pour le transmettre aux générations futures comme un exemple de construction écologique, de bon sens, une architecture paysanne conçue en son temps sans architecte et adapté à son terrain pour un usage agricole.

 

Enjeux de développement durable :
– Transformer les modèles de sociétés par la sobriété carbone et l’économie des ressources naturelles, pour agir en faveur du climat, de la planète et de sa biodiversité

– S’appuyer sur l’éducation et la formation tout au long de la vie, pour permettre une évolution des comportements et modes de vie adaptés au monde à construire et aux défis du développement durable.

 

Durée des travaux : 3 mois

 

Coût total du programme TTC : 35 000 €

Notez ce projet :

Rating: 4.58/5. From 53 votes.
Please wait...
Façade est
Façade est
Façade est
Façade est
Façade ouest
Façade ouest