ancienne poterie Cadet-Gaubier (58)

Restauration de la loge

> Description :

L’ancienne Poterie Cadet-Gaubier, devenue la Maison de la Mémoire Potière (site muséographique ouvert au public depuis plus de 20 ans) présente un ensemble complet et quasi unique de bâtiments de la production potière du 19ème: atelier de tournage, marche à terre, four couché (four à bois), chambre noire pour le séchage et la loge qui protège la « gueule » du four et abrite en partie le bois nécessaire à la cuisson. Le programme consiste en la restauration de la charpente et de la couverture de la loge.

> Localisation géographique :

Saint-Amand-en-Puisaye (58310)

> Le projet– descriptif envisagé ou en cours : Conception / Réalisation :

La restauration conservera un maximum de pièces de bois en place. Quelques renforts métalliques discrets sont prévus afin de renforcer les quelques assemblages faibles. L’utilisation du vieux bois pour remplacer les pièces trop abîmées concourt également dans l’objectif d’authenticité. Chaque ferme sera consolidée de manière discrète. Les assemblages des pannes sablières seront également repris pour la plupart. La structure de l’auvent sur le côté sera restituée dans son ensemble, les pièces existantes étant trop dégradées. {le charpentier, l’Atelier de l’étang, a travaillé sur la restauration du lavoir d’Alligny-Cosne et est investi dans le sauvetage du Donjon de Saint-Vérain.)

> Quelle est la place du projet dans la transmission des savoir-faire relatifs à la restauration du patrimoine ?

La Maison de la Mémoire Potière est un support pédagogique pour les élèves de l’EMA-CNIFOP (école de renommée internationale dédiée à la formation des céramistes à Saint-Amand-en-Puisaye) dans le cadre de la sensibilisation à la cuisson à bois, la construction de four à bois et à la valorisation du patrimoine céramique au sens large. Les anciens fours et lieux de production ont été très souvent rénovés par des céramistes qui maîtrisent les contraintes de cuisson dans le processus de restauration. Le Collège Arsène Fié de Saint-Amand-en-Puisaye conduit actuellement un projet pédagogique autour de la céramique avec tous les acteurs de la filière et sera forcément associés au projet de restauration. (projet validé par le Rectorat).

> Origines géographiques et essences de bois qui seront utilisées :

Le bois utilisé sera du vieux bois de chêne, récupéré sur différents chantiers de démolition. Il est difficile d’en donner la provenance exacte, mois ces bois ont été récupérés en Puisaye. On peut assurément dire qu’ils ont poussé en Puisaye, cor les matériaux de construction, surtout le bois, étaient prélevés dons l’environnement proche. Le fait d’utiliser des bois de récupération en local s’inscrit dans une démarche de développement durable par le réemploi. Si toutefois, il manque quelques pièces, elles seront commandées à la scierie Beauvois de Neuvy-sur-Loire (label PEFC), qui utilise également du chêne local.

> Enjeux de développement durable :

  1. Transformer les modèles de sociétés par la sobriété carbone et l’économie des ressources naturelles, pour agir en faveur du climat, de la planète et de sa biodiversité. L’utilisation des ressources renouvelables telle que le bois (autant dans la cuisson que pour la construction et la restauration) répond à cet enjeu ainsi que la réutilisation de vieux bois dans une démarche vertueuse.

  2. S’appuyer sur l’éducation et la formation tout au long de la vie, pour permettre une évolution des comportements et modes de vie adaptés au monde à construire et aux défis du développement durable. L’intégration de la Maison de la Mémoire Potière dans le cursus des élèves de l’EMA-CNIFOP et des collégiens répond pleinement à cet enjeu.

> Durée des travaux :

3 à 4 mois

> Coût total du programme TTC :

58.852,90 € 

Votez pour ce projet :

25
25 personnes ont voté.
Please wait...