3e Edition – Site des Choisinets (48)- filière Forêt-Bois

Site des choisinets (48)

Restauration de la toiture de l’église (XIXe siècle)
© Vincent Jarroux

> Description :

Le site des Choisinets se caractérise par la présence de traces d’édifices égrenant mille ans d’histoire.

Cette continuité d’activité dans le temps souligne un « alignement » du site avec les préoccupations de chaque période de l’histoire.

Le site est attesté depuis 998, puis au Xlllème siècle édification d’une tour carrée, au XVlème siècle sécurisation du château, au XVllème siècle construction d’une tour ronde, au XVlllème siècle la bête du Gévaudan fait sa première victime dans le hameau, au XlXème siècle embellissements du château, création d’un orphelinat et d’une école avec l’intervention des frères des écoles chrétiennes puis édification d’une église.

Le départ des frères des écoles chrétiennes en raison de la Loi du 7 juillet 1904 et les incendies qui ont suivi ont provoqué le délabrement et la ruine du site.

En ce début du XXIème siècle, l’association « LE CHOISINAIT » ambitionne de faire renaitre le site en le sauvant de l’état de péril pour le mettre à la disposition du plus grand nombre.

Le projet de restauration inclut la mise en sécurité de l’église, rendue possible grâce à la Mission BERN, puis la sécurisation des ruines existantes, enfin la restauration des locaux dits « des sœurs » et l’achèvement de l’amphithéâtre de verdure.

> Localisation géographique :

Langogne (48300)

> Le projet - état actuel :

L’association « LE CHOlSlNAlT » s’associe à l’architecte Pierre CONDRE, compétent en restauration du patrimoine pour restaurer le site des Choisinets.

Le site présente actuellement plusieurs dangers :

  • Risque d’effondrement de la façade, du mur ouest et des tours de l’église sur la voie publique et les maisons adjacentes
  • Risque d’effondrement de la voute de l’église
  • Danger de chutes de pierres pour l’ensemble des constructions en ruine et l’enceinte du site

Le site est donc tenu interdit au public au quotidien, il est possible d’en avoir un aperçu depuis la route d’accès.

A ce jour l’étude de diagnostic structurel réalisée par l’atelier ERGON lngénierie est très encourageant sur les possibilités de restauration de l’église.

La suite des études pour définir le détail des travaux est en cours, elle est attendue courant novembre 2022.

> Le projet– descriptif envisagé ou en cours : Conception / Réalisation :

Dès novembre 2022 l’architecte Pierre CONDRE, Maitre d’œuvre, et l’économiste du bâtiment définiront les lots de travaux et procèderont à la sélection des artisans en collaboration avec l’association pour un début des travaux en mars 2023.

EN COURS : MlSE EN SECURlTE DE L’EGLlSE

  • La toiture :

-Travaux de dépose et enlèvement de la Charpente bois et de la Couverture provisoire en tôles, y compris la toiture d’origine au-dessus du Chœur en cours d’effondrement.

-Travaux de renforcement des maçonneries d’appuis de la charpente :

Dépose en recherche d’éléments instables en maçonnerie pour renforcement des têtes de murs et corniches en pierre de taille (périphérie des couvertures déposées).

Renforcement des maçonneries en arases périphérique de la Nef centrale et du Chœur

– Travaux en charpente couverture et zinguerie neuve

Fourniture, amenée à pied d’œuvre, assemblage, manutention et mise en place d’une charpente bois neuve Fourniture et mise en œuvre d’une couverture en lauzes selon budget

Travaux de finition en faîtages, closoirs de noues et solins Travaux de zinguerie

La nouvelle charpente sera conçue afin que la descente des charges compense la non verticalité du mur ouest.

  • Le clocher et des tours :

-Mise en sécurité des maçonneries de parements

– Remise en place, clavetage et rejointoiement de maçonneries de pierre de taille déchaussées

– Piquage des joints poreux, relancis de moellons en recherche, coulinage de lait de chaux grasse et rejointoiement des maçonneries de remplissage.

– Piquage des joints poreux, coulinage de lait de chaux grasse et rejointoiement des maçonneries en pierre de taille, l’ensemble en recherche

ENVlSAGÉ : MlSE EN SECURlTE OE L’ORPHELlNAT, OES BATlMENTS ANNEXES ET AMPHlTHEATRE OE VEROURE

– Sécurisation des ruines existantes et de l’enceinte pour éviter tout risque d’accident

– Mise hors d’air et hors d’eau des locaux dits « des sœurs »

– Drainage du terrain entre les bâtiments et l’amphithéâtre de verdure

– Dernière tranche de construction de l’amphithéâtre de verdure

> Quelle est la place du projet dans la transmission des savoir-faire relatifs à la restauration du patrimoine ?

 

  • Stages professionnalisants :

L’association le Choisinait en partenariat avec l’Association des Bâtisseurs en Pierres Sèches organisera des stages de qualification professionnalisants sur son site ainsi qu’elle l’a déjà fait à plusieurs reprises.

(Une dizaine de stages ont déjà permis la formation professionnelle d’environ 75 stagiaires et reconstruit une partie des murs d’enceinte)

  • Chantiers internationaux

En 2009, 2010 et 2019, l’association a organisé sur place des chantiers internationaux de jeunes avec une double thématique : construction et artistique.

L’association REMPARTS (partenaire de la Fondation du patrimoine) et son réseau d’associations qui organisent des chantiers de bénévoles pour le patrimoine (stages techniques, service civique, transmission des savoir-faire .) sera sollicitée pour des chantiers internationaux..

> Origines géographiques et essences de bois qui seront utilisées :

 Ce sont essentiellement la réfection de la charpente et des portes d’accès de l’église qui font appel au travail du bois.

Pierre CONDRE, l’architecte en charge du projet, ainsi que les membres du bureau associatif choisiront pour la charpente du pin et Douglas issu de forets régionales (massif central)

Pour la porte d’accès principale et la porte latérale, nous choisirons des essences issues de forets régionales (massif central)

> Enjeux de développement durable :

1 – Le projet de réhabilitation prévoit une réutilisation maximale des matériaux et il privilégie l’origine régionale pour les matériaux neufs. Les artisans seront sélectionnés dans la région.

Le projet d’activités sur le site soutient le tourisme doux en développant les randonnées (création d’une boucle de randonnée d’une journée et association au GR 70 Chemin de Stevenson)

2 – Le projet associatif d’activités promeut des modes de vie et des comportements en lien avec l’éducation des jeunes (sorties scolaires, éducation à la nature déjà réalisés), l’éducation tout au long de la vie (stages professionnalisants avec l’ABPS réalisés à plusieurs reprises) et le développement artistique et des savoir-faire (chantiers internationaux déjà réalisés)

> Durée des travaux :

6 mois

> Coût total du programme TTC :

450.000 €

© Vincent Jarroux
A l'intérieur de l'Eglise
© Vincent Jarroux
© Vincent Jarroux
Illustration de projet de réhabilitation
Illustration de projet de réhabilitation
projet 1
Journée du Patrimoine - 2022

Notez ce projet :

Notes: 3.77/5. Sur 308 votes.
Please wait…