Accueil » 3e Edition – Site de La Biotière (03)- filière Forêt-Bois

Site de La Biotière (03)

Restauration des charpentes et planchers

> Description :

Le projet de Flamenca  associe « Insertion » et « Patrimoine » et vise à :

  • Donner aux jeunes éloignés de l’emploi les  moyens de reprendre leur avenir  professionnel  en mains  pour sortir de l’assistanat et de la précarité en leur apprenant un métier offrant un réel débouché
  • Répondre aux préoccupations des Entreprises du secteur
  • Restaurer le patrimoine rural non protégé et contribuer à l’attractivité et au développement économique des territoires

Le site de La Biotière dans l’Allier est un des rares bâtis anciens à ne pas avoir été transformé en exploitation agricole moderne avec de grands hangards adaptés aux moyens d’exploitation actuels. De plus il a  les caractéristiques intrinsèques d’un bâti basse  consommation par les matériaux employés. Il trouve toute sa place dans la démarche de sobriété énergétique actuelle.

Déploiements  2023-2024

  • Développement pour les Métiers de « Charpente » et « Couverture »
  • Valorisation des Métiers et réalisations par l’ouverture à la visite du site au  grand public
  • Extension aux métiers du second oeuvre : Menuiserie, Décor peint, Vitrail, …
  • Transposition aux Métiers de valorisation du bâti, en particulier les métiers du Numérique.

> Localisation géographique :

Buxières-les-Mines (03440)

> Le projet - état actuel :

Manoir et petit rural Ouest 14ème:

– Les charpentes d’origine en chêne sont en relatif bon état et doivent être reprises ou consolidées localement.

– Les planchers intérieurs doivent être repris en totalité.

– Les couvertures de petites tuiles plates doivent être remaniées en totalité.

 

Grange Nord 19ème:

– La charpente d’origine en peuplier est en bon état.

– Le voligeage en peuplier est à reprendre en particulier sur les rives et égoûts.

– La couverture en tuiles plates mécaniques est à remanier.

 

Grange et petit rural Est 17ème:

– Les charpentes devront être repérées et remontées avec soin dans la mesure du possible

– Les maçonneries sont en grande partie effondrées ou déstabilisées. Elles devront être reprises avant toute intervention de charpente.

– Les charpentes d’origine en chêne seront restaurées en atelier.

– Les couvertures de petites tuiles plates ont glissées en quasi totalité.

> Le projet– descriptif envisagé ou en cours : Conception / Réalisation :

Manoir et petit rural Ouest 14ème:

Restauration des charpentes d’origine en chêne et couvertures de petites tuiles plates

Reprise des planchers intérieurs

 

Grange Nord 19ème:

Reprise du voligeage de la charpente d’origine en peuplier

Reprise de la zinguerie

Remaniement de la couverture

 

Grange et petit rural Est 17ème:

Restauration des maçonneries

Restauration des charpentes d’origine en chêne

Couverture de petites tuiles plates

> Quelle est la place du projet dans la transmission des savoir-faire relatifs à la restauration du patrimoine ?

Notre objectif est de contribuer à l’insertion sociale et professionnelle de personnes éloignées de l’emploi en proposant des parcours de qualification vers les métiers de la restauration du bâti ancien, au service de la valorisation du patrimoine rural et d’ accroître l’attractivité du territoire.

Le projet pilote sera abrité sur le site de la Biotière (domaine rural du 14°s), dont la restauration servira de premier support à la transmission des savoir-faire. L’ouverture au public en année 2 permettra de pérenniser l’activité.

Nous souhaitons créer un pôle d’excellence de valorisation des sites historiques du Bourbonnais dispensant des formations qualifiantes vers les métiers en tension du secteur de la restauration du bâti ancien, dans le cadre de chantiers écoles. Des restitutions basées sur des découvertes archéologiques locales, illustreront, par ailleurs, l’évolution de l’habitat.

> Origines géographiques et essences de bois qui seront utilisées :

L’origine est française

Essences utilisées :

  • Charpente traditionnelle chevillée: chêne
  • Carène et chanlatte (avant toit) : châtaignier
  • Plancher: chêne
  • Volige: peuplier
  • Liteaux: sapin

> Enjeux de développement durable :

  1. Education de Qualité

  2. Consommation et production responsables

> Durée des travaux :

60 mois

> Coût total du programme TTC :

2.5M €

Notez ce projet :

Notes: 2.84/5. Sur 19 votes.
Please wait…