Accueil » 3e Edition – L’Abrivoir (87) – filière Forêt-Bois

L'Abrivoir (87)

Installation d’une structure en bois

> Description :

Le projet a pour but d’installer une structure d’accueil qui met en valeur l’ancien abreuvoir en granite de la place du village du Coudier. Le projet ne porte pas seulement sur la restauration même de l’abreuvoir mais aussi à sa réintégration en tant qu’élément architectonique à haute valeur patrimoniale dans l’histoire du village et, plus généralement, dans l’histoire de toute installation de structure humaine (l’eau, la source de vie, point de convergence des intérêts…). Ce projet se propose en tant que première étape à la réhabilitation future de la grange dîmière du Coudier datant du XIIème siècle.

> Localisation géographique :

Ambazac (87240)

> Le projet - état actuel :

Le rayonnement qu’a eu de la Grange aux Moines à travers l’histoire des grandmontains depuis le XIIème siècle et à travers l’histoire du territoire limousin n’est pas à prouver. Elle est à mettre en valeur. Cette recherche vertueuse de redonner une accessibilité au grand public est engagée depuis 2017 par l’association éponyme de la Grange aux Moines. Elle permet depuis ce temps, l’ouverture de la grange pour des évènements musicaux comme des concerts. Le projet ici présenté vise à mettre en valeur un élément architectonique fort du hameau pour décentraliser l’intérêt patrimonial porté à la grange dîmière du Coudier et le porter au hameau dans son ensemble. Pour ce faire, nous cherchons à redonner un centre au village par la réhabilitation, la mise en accessibilité et la mise en valeur du très ancien abreuvoir du hameau du Coudier.

> Le projet– descriptif envisagé ou en cours : Conception / Réalisation :

À l’heure actuelle, le projet se trouve en phase de programmation. Ces recherches vous sont communiquées à travers les recherches de références et de programmes formulées en annexe dans le document intitulé « BOOKLET_Programmation ».

La phase d’esquisse est aujourd’hui engagée auprès de 2 jeunes architectes ayant travaillé sur le site du hameau du Coudier pour leur diplôme de fin d’étude. Comme explicité précédemment, la conception comme la réalisation ont été envisagées en étroite collaboration avec les acteurs locaux du bâtiment historique et des techniques anciennes du territoire. Une consultation de ces acteurs viendra co-former les esquisses préalablement établies à leur rencontre.

Le projet cherche à mettre en valeur l’abreuvoir historique du hameau du Coudier par l’installation d’une structure en bois en réinjectant ainsi un usage autour de la source d’eau principale du hameau. Un traitement du sol en pavage est également envisager pour marquer architectoniquement la place du hameau et une réhabilitation du mur sur lequel s’adosse l’abreuvoir est prévue. La réalisation du chantier s’articule autour d’une à 2 semaines de workshop d’étudiants en architecture en juillet 2023. Une rencontre introductive et une présentation finale avec les acteurs locaux sont prévues pour sensibiliser les deux parties (étudiants et artisans locaux) aux nouvelles manières de construire sur une installation architecturale commune.

> Quelle est la place du projet dans la transmission des savoir-faire relatifs à la restauration du patrimoine ?

Le projet et son chantier ont pour vocation d’associer des artisans locaux et des étudiants en architecture (futures générations de concepteurs) dans une réalisation commune. Cette association d’idées et de savoirs a pour but de transmettre des savoirs locaux appliqués à la culture limousine et de la confronter à la sensibilité jeune et novatrice des étudiants. Ces rencontres favoriseront une double sensibilisation à la nécessaire remise en question de notre manière de construire. Elles seront également l’occasion de mettre en réseau des acteurs locaux du territoire d’Ambazac sur un projet à forte valeur patrimoniale pour leur territoire commun. Ce projet est donc vu de sa conception à son usage comme une installation pédagogique à différents acteurs du territoire limousin (professionnels du bâtiment, touristes, habitants, …).

> Origines géographiques et essences de bois qui seront utilisées :

Les essences de bois qui seront utilisées pour la mise en valeur de cet abreuvoir en granite sont des essences locales (Haute- Vienne et Limousin). Nous voulons utiliser des bois traditionnellement utilisés pour les constructions des charpentes des maisons et des fermes : le bois de chêne et de châtaignier éventuellement de hêtres issus des filières locales. Nous souhaiterions travailler avec des scieries se situant dans les Monts d’Ambazac (hors exploitation intensive de douglas).

> Enjeux de développement durable :

  1. S’appuyer sur l’éducation et la formation tout au long de la vie, pour permettre une évolution des comportements et modes de vie adaptés au monde à construire et aux défis du développement durable

  2. Rendre effective la participation citoyenne à l’atteinte des ODD, et concrétiser la transformation des pratiques à travers le renforcement de l’expérimentation et de l’innovation territoriale

> Durée des travaux :

Moins d’un mois

> Coût total du programme TTC :

4.000.000 €

Notez ce projet :

Notes: 3.79/5. Sur 28 votes.
Vous avez noté 5, il y a 2 jours. Vous pouvez modifier votre vote 1 fois de plus.
Please wait…