XXe Congrès de l’UEF

« XXe Congrès de l’UEF »

Sunlight shines trough green leaves in the forest during spring

Motion du XX Congrès de l’UEF
Traduction libre en français par EFA-CGC

Les forestiers européens accueillent favorablement une nouvelle et forte stratégie forestière européenne pour 2030.
Nous offrons le soutien des professionnels à une application équilibrée, avec les précisions nécessaires.

Le changement climatique progressif, incluant la pandémie de COVID 19, a pour effet actuel de mettre la planète en déséquilibre d’une façon dramatique. Les gestionnaires forestiers européens professionnels et les propriétaires forestiers sont hautement concernés par le futur des forêts européennes et par les conditions de vie des générations futures en Europe et dans le monde entier.

Les forêts se meurent actuellement, les écosystèmes forestiers changent rapidement, les espèces invasives se multiplient et la base économique d’une gestion durable des forêts et de la fourniture des services écosystémiques sont en train de changer d’une
façon fondamentale, sous nos yeux.

Avec cette nouvelle stratégie forestière pour 2030, qui a été communiquée par la Commission au Parlement européen, au Conseil de l’Europe, au Comité économique et social et au Comité des régions européennes, le rôle majeur des forêts et la gestion durable et multifonctionnelle des forêts ont été mis en exergue très clairement.

L’UEF accueille donc favorablement cette vision globale, multifonctionnelle et sociétale de la gestion forestière.
Les gestionnaires forestiers européens partagent cette vision qu’un développement de la gestion forestière substantiel et orienté vers le futur dans les forêts européennes est absolument nécessaire pour affronter les défis immenses du changement climatique et pour protéger, restaurer et développer les forêts européennes. De notre point de vue de professionnels de la forêt, nous ne sommes pas d’accord avec le détail de toutes les propositions émises, mais nous en approuvons les grandes lignes et le projet de sylviculture et de production de bois proche de la Nature.

Beaucoup de détails restent à finaliser dans cette stratégie et doivent être précisés avant leur future application, en trouvant des solutions équilibrées, sans trop de bureaucratie. Selon notre expérience, la mise en oeuvre détaillée doit être adaptée aux différents types d’écosystèmes forestiers et aux conditions si variées dans les différentes parties de l’Europe. Une implication dans un état d’esprit ouvert et compréhensif des différents Etats membres doit être aussi initiée.
Dans tous les cas, les gestionnaires forestiers de toute l’Europe se sentent eux-mêmes au centre des mises en actions concrètes à venir et ont le désir de soutenir professionnellement au quotidien une mise en oeuvre équilibrée, en clarifiant les
détails nécessaires.

L’UEF apprécie tout spécialement que :

– La gestion forestière multifonctionnelle soit conservée, en prenant en considération d’une façon équilibrée tous les types de services que la forêt offre et produit, y compris la nécessaire production de bois, matériau renouvelable, comme base d’un
usage du bois plus efficace dans l’économie globale.

– des actions concrètes pour améliorer la cohérence des différentes politiques
forestières soit programmées.

– que les services écosystémiques et la biodiversité soient intégrés dans le modèle proposé de sylviculture proche de la Nature. Des forêts encore plus protégées et traitées séparément de façon déséquilibrée ne sont pas, même dans un contexte
majeur de changement climatique, le meilleur outil pour optimiser et satisfaire toutes les demandes sociales d’une façon équilibrée.

– des actions en cours soient incluses dans la stratégie pour renforcer encore plus la force de travail en forêt et les métiers verts en forêt.

– le besoin d’un nouveau système de financement de la gestion forestière soit reconnu, avec un soutien financier suffisant programmé pour les propriétaires forestiers et que les services écosystémiques rendus par la forêt seront rétribués
financièrement et justement dans le futur.