Fondation France Bois Forêt pour notre Patrimoine : les lauréats 2020

Fondation France Bois Forêt pour notre Patrimoine : les lauréats 2020

Zoom sur les sept projets lauréats sélectionnés, le 15 décembre 2020, par les membres du jury et le comité exécutif de la fondation France Bois Forêt pour notre Patrimoine sous l’égide de la Fondation de France.

La Ferme de la Forêt à Courtes, Ain

Classée au titre des Monuments historiques – structures à pans de bois et torchis, posées sur des soubassements en brique –, cette ferme bressane fait l’objet d’une restauration sur son corps de logis et la grange. Pour le premier : charpente et couverture en tuile canal rénovées intégralement – avec remplacement de pannes, des chevrons en sapin par du chêne –, ainsi que plancher, balustrade de la galerie extérieure, escalier en bois et menuiseries extérieures… Pour la grange : 60 % du chevronnage et 30 % des solives seront remplacés, avec consolidation d’une ferme…

> Découvrez le projet en vidéo

La tour d’Avalon à Saint-Maximin, Isère

Construite en 1895 sur les ruines d’un donjon médiéval, cette tour compte trois niveaux et une terrasse avec mâchicoulis. Son escalier hélicoïdal de 8 m de hauteur, en chêne massif, était dégradé par les infiltrations d’eau. Un artisan menuisier spécialisé en techniques anciennes lui redonnera sa valeur patrimoniale. Ainsi, 41 marches seront refaites, de même que les limons… Les greffes de pièces nouvelles seront patinées pour être au plus proche de celles d’origine.

> Découvrez le projet en vidéo

Le lavoir de Pierrefitte-sur-Aire, Meuse

Référencé « lavoir remarquable de la Meuse », cet équipement est construit le long d’un bief. Au programme, la reprise complète de la couverture en tuiles canal sur un voligeage en sapin, la réalisation d’une charpente en chêne avec remplacement des arbalétriers, des chevrons… Les poteaux soutenant la charpente seront refaits selon le bon profil et avec l’essence adaptée. Les bois utilisés proviendront de la forêt communale, certifiée PEFC. Tous les travaux seront réalisés par des entreprises locales.

Découvrez le projet en vidéo

La barque à voile latine à Annecy, Haute-Savoie

Espérance III est la reproduction de la barque à voile latine Espérance II, embarcation typique du lac d’Annecy qui, de 1911 à 1930, assurait le transport de marchandises d’une rive à l’autre. L’association Espérance entend promouvoir autant le patrimoine culturel du lac que la transition écologique du territoire, et faire de ce brick un outil pédagogique. Cette barque de 20 m est construite en bois d’épicéa, de sapin, de mélèze, de chêne et de robinier (80 m3 de sciages bruts), tous provenant des forêts locales. Elle peut accueillir 35 passagers en plus de ses cinq membres d’équipage.

Découvrez le projet en vidéo

La chapelle de la Bourdaisière, à Montlouis-sur-Loire, Indre-et-Loire

Partie intégrante du Domaine de la Bourdaisière, cette ancienne maison de jardinier de l’époque Renaissance est devenue une chapelle au XIXe siècle, remaniée dans un style néogothique Tudor : décors de pierre, plafond en ogive, vitraux… Des infiltrations ont engendré des dégradations importantes sur la couverture, la charpente et les stucs. La restauration prévoit notamment une reprise de la charpente après dépose de la couverture d’ardoises qui, elle, sera refaite à l’identique, au clou.

Découvrez le projet en vidéo 

Le manoir de Coëtcandec, à Locmaria-Grand-Champ, Morbihan

Le projet de reconstruction de ce manoir du XVIe siècle offre une grande richesse patrimoniale : blasons, ornementations, accolades couronnées de fleurons sur portes et fenêtres. Dans le but de créer un lieu pour des manifestations culturelles et favoriser le développement touristique de la Bretagne, la première tranche de travaux prévoit la stabilisation des maçonneries, la restitution de la tour polygonale et de son escalier en chêne, de la charpente et des menuiseries. Le bois est issu de forêts françaises, certifiées PEFC.

Découvrez le projet en vidéo

Chœur de l’abbaye de Longues, à Longues-sur-Mer, Calvados

Longues-sur-MerÉglise de l’ancienne abbaye Sainte-Marie

L’abbaye datant de 1168 a été classée dans son intégralité au titre des Monuments historiques en 2006. Dernier vestige de son église, le chœur, menacé d’effondrement, fait l’objet de travaux de sauvegarde : remise en place d’une charpente et d’un toit… Entre autres exigences, le recours à des matériaux d’origine normande (ou au moins française), à des entreprises ayant une démarche développement durable.

Découvrez le projet en vidéo

Vidéos réalisées par Plan Rapproché

Agence de production visuelle spécialisée dans la création de contenus vidéos, Plan Rapproché a su, par sa maîtrise technique, mettre en exergue la dimension architecturale de ces patrimoines exceptionnels. Et aussi révéler les aventures humaines qui ont accompagné, et accompagnent encore, ces restaurations exemplaires.

Nous remercions ainsi l’ensemble des équipes ayant participé à la promotion de ces projets :

  • Aurélien Lechevalier et Nicolas Malgras, directeurs de production
  • Thibault Bouchet, chargé de production
  • Antoine Delemarre, Adrien Mitoire et Léo Jacquet, opérateurs prises de vues
  • Trausti Goutier, monteur
  • Alexia Sève, graphiste

> > plan-rapproche.com