La cité de l’Arbre

2003 2010 La tempête du 26 décembre 1999 a laissé de véritables « nécropoles de racines ». Touché par le désastre Dan Sprinceana décide de faire de l’art à partir d’une catastrophe. Faire revivre l’arbre, lui donner une seconde vie, perpétuer sa mémoire, trouver un sens positif à ce souvenir déchirant… des symboles qui l’ont séduit définitivement. Depuis il consacre son travail à la sculpture de ces souches monumentales.

Lire la présentation

Voir les partenaires